KudoZ home » French to English » Tech/Engineering

mouillabilité (test de mouillabilité en peinture)

English translation: wettability

Advertisement

Login or register (free and only takes a few minutes) to participate in this question.

You will also have access to many other tools and opportunities designed for those who have language-related jobs
(or are passionate about them). Participation is free and the site has a strict confidentiality policy.
GLOSSARY ENTRY (DERIVED FROM QUESTION BELOW)
French term or phrase:mouillabilité
English translation:wettability
Options:
- Contribute to this entry
- Include in personal glossary

12:57 Nov 27, 2000
French to English translations [PRO]
Tech/Engineering
French term or phrase: mouillabilité (test de mouillabilité en peinture)
procédure de peinture d'un aéronef
Régine HAMELIJNCK
Local time: 06:20
wetting, wettability
Explanation:
Either would appear to be possible.

In addition ot the webrefs below (and GOOGLE.COM came up with lots of hits) the excellent 'Vocabulaire des matériaux composites (ang/fra - fra/ang) d'Isabelle Chemin, La Maison du Dictionnaire' (pp132-133) describes this variously as : (English extracts)
1 - "the ability of a liquid to spread over and adhere to the surface of a solid", and where
2 - "the manufacture of prepreg from thermoplastic resins...require high temperature and pressure during processing and [that] efficient wetting of the fibre reinforcement is often difficult"
(French extracts) :
1 - "la mouillabilité (ou mouillage) caractérise la relation physique d'un liquide en contact avec un solide, définie par l'angle O", plus loin
2 - "ce monomère abaisse la viscosité et permet un meilleur mouillage de la fibre".

FROM THE CNRS site :
Histoire de gouttes
Observation du mouillage critique : quel intérêt pour l'étude des transitions de phases ?
décembre 1999


Pour des informations complémentaires,
contacter les chercheurs, en cliquant ici
Page précédente

--------------------------------------------------------------------------------

L'équipe du Laboratoire de physique statistique* a prouvé l'existence d'un nouveau type de mouillage sans chaleur latente : la transition de mouillage critique ou transition continue au cours de laquelle un film microscopique se transforme continûment en film macroscopique.


Les transitions de phases sont observées dans la vie de tous les jours, par exemple la transformation discontinue d'un liquide en vapeur par chauffage. Elles s'accompagnent en général d'une chaleur latente (chaleur libérée lors de la condensation de la vapeur).

De même, la mouillabilité - ou mouillage - fait partie de la vie quotidienne. Elle résulte des interactions entre un fluide et une paroi en présence de vapeur ou d'un second fluide. Une goutte d'eau posée sur un verre propre s'étale spontanément en film mince tandis que déposée sur un verre sale elle ne s'étalera pas. La compréhension et la modélisation de ce phénomène jouent un rôle essentiel notamment dans un grand nombre de processus industriels (collage, peinture, etc.).

Si l'on dépose une goutte de liquide en équilibre thermodynamique avec sa vapeur saturante sur une surface lisse, elle prend spontanément la forme d'une calotte sphérique (voir photo). Le paramètre couramment utilisé pour caractériser la mouillabilité est l'angle de contact q qui décrit le raccordement entre le fluide et le solide. Quand = 0°, la goutte s'étale sur la surface, on parle de mouillage complet. Quand = 180°, une couche de vapeur s'insère entre la goutte et la surface, c'est le séchage complet. Pour compris entre 0° et 180°, la situation est dite de mouillage partiel.

Une transition de mouillage (en général discontinue) est une transition de phase de surface entre deux états de mouillage : un état dans lequel une goutte de liquide posée sur un support reste sans s'étaler en coexistence avec un film d'épaisseur moléculaire et un état dans lequel la goutte s'étale pour former un film d'épaisseur macroscopique. Ce type de transition a déjà été observé. En revanche, une transition de mouillage dans laquelle le film d'épaisseur moléculaire transite continûment vers un fil d'épaisseur macroscopique est envisageable. Cette transition, dite transition de mouillage critique (ou transition continue) était recherchée depuis longtemps. En effet, des considérations théoriques (Groupe de renormalisation) prédisent que cette transition ne devrait pas satisfaire les propriétés " universelles " qui décrivent habituellement les transitions de phases. En particulier, les exposants critiques caractérisant cette transition devraient dépendre de l'amplitude des fluctuations, et donc différer d'un système à l'autre : ils seraient non universels. Les expériences menées au Laboratoire de physique statistique montrent que ce type de transition de mouillage, qui est continue et donc sans chaleur latente, existe. Lors de la transition, un film microscopique (quelques molécules adsorbées) se transforme en film macroscopique de façon complètement continue. L'expérience n'a montré aucun signe de cette non-universalité. Au contraire, elle montre qu'une description assez simple, négligeant les fluctuations (théorie de champ moyen) suffit pour décrire la transition. La raison conduisant à ce résultat reste à déterminer. Ces résultats devraient inciter à de nouvelles recherches théoriques.


* CNRS-École normale supérieure-Universités Paris 6 et 7.


Référence


• D. Ross, D. Bonn and J. Meunier. Observation of short-range critical wetting. Nature, vol. 400, 1999, p. 737.

AND FROM THE RESOLTECH site :

RESINES POUR L'INDUSTRIE

RST 4030 W

Peinture époxy bi-composant diluable à l’eau sans solvant

Elle vous permettra de réaliser au pinceau, rouleau ou au pistolet des des finitions à très hauts brillants ou mats avec d’excellentes résistances .
Sa dilution à l’eau particulièrement économique, vous garantira une imprégnation en profondeur et une grande facilité d’application


COMPOSANTS PROPRIETES UTILISATIONS
RESINE EPOXY BI-COMPOSANTS Version brillante ou mat avec un très grand choix de couleur
revêtement de sol et de vertical sur tout support (acier, béton et composite)

pas de sensibilité à l’humidité
finition sans voile de surface quelles que soient les conditions atmosphériques et d’humidité du support

micro-poreux à la vapeur d’eau
peinture parfaitement étanche à l’eau mais qui laisse respirer le support (ex. bois/béton)

un durcisseur standard et un durcisseur lent avec un même dosage
choix du durcisseur en fonction des conditions de travail





--------------------------------------------------------------------------------

DILUABLE A L’EAU miscible jusqu’à 50% d’eau
mouillabilité et imprégnation en profondeur du matériaux sans aucune rétention d’eau même à basse température

très peu toxique et se nettoie parfaitement à l’eau
stockage sans restrictions et confort de travail



--------------------------------------------------------------------------------

AGENTS TENSIO-ACTIFS peu de tensions superficielles
très bon débullage
finition brillante ou mate sans défauts de surface




35, Impasse Emeri, ZI Les Jalassieres,13510 EGUILLES-FRANCE
Tél: 33 04 42 95 01 95 / Fax: 33 04 42 95 01 98





FICHE TECHNIQUE

Désignation commerciale
RST 4030W
Propriétés physiques

Etat physique à 22°C
- résine
- durcisseurs
- mélange
Masse volumique du mélange
Rapport de dosage avec durcisseurs brillants:
4032w lent et 4034w standard
Rapport de dosage avec durcisseurs mats :
4033w lent et 4036w standard
Rajout d’eau
Vie en pot à 20°C
Film sec au toucher
Film complètement réticulé
Consommation pour un film de 50 microns liquide couleur avec une densité de 1,85 g/ml
liquide opaque jaune avec une densité de 1,05 g/ml
liquide couleur tixotrope
1,45 gr/ml

R100 + D80 en poids

R100 + D100 en poids
20 à 50 % dans le mélange sous agitation
1 h pour le standard et 3h pour le lent
15 mn pour le standard et 1h pour le lent
24 h
10 m2 / Kg

Mode d’emploi

Températures de mise en œuvre : à partir de 10 °C
Film recouvrable sans ponçage
Respecter le dosage et mélanger les deux composants avant de diluer avec de l’eau
Stockage

Tenir les emballages hermétiquement fermés après utilisation dans un lieu frais bien ventilé et à l’abri des températures trop élevées
Nos produits sont garantis un an dans leurs emballages d’origine
Conditionnement

Kit en boîte de 0,8 kg , Kit en seau de 4,8 kg , Kit en seau de 25,2 kg
Santé et sécurité

La fiche de données de sécurité peut être fournie sur simple demande.
Il est indispensable d’appliquer les recommandations inscrites sur les emballages.
En cas de contact avec les yeux, laver immédiatement et abondamment avec de l’eau et consulter un spécialiste.



Nota : Les informations contenues sur cette fiche technique sont fournies de bonne foi et sont basées sur les tests de laboratoire et notre expérience pratique.
Etant donné que l’application de nos produits échappe à notre contrôle, notre garantie est strictement limitée à celle de la qualité du produit.
RESOLTECH - 35, Impasse Emeri, ZI Les Jalassieres,13510 EGUILLES-FRANCE
Tél: 33 04 42 95 01 95 / Fax: 33 04 42 95 01 98- sarl Siret 407 493 691 00023 APE 241L










Selected response from:

Nikki Scott-Despaigne
Local time: 06:20
Grading comment
Merci beaucoup pour les explications très complètes, et pour toutes les informations scientifiques concernant le terme.




4 KudoZ points were awarded for this answer

Advertisement


Summary of answers provided
nadrenching or saturation
Parrot
nasorry !
Nikki Scott-Despaigne
nawettability
Yolanda Broad
nawetting, wettability
Nikki Scott-Despaigne
naflowability
Janet Kemp


  

Answers


18 mins
flowability


Explanation:
this is a test to see if the paint flows smoothly (test of flowability).

Janet Kemp
United States
Local time: 00:20
PRO pts in pair: 39
Login to enter a peer comment (or grade)

29 mins
wetting, wettability


Explanation:
Either would appear to be possible.

In addition ot the webrefs below (and GOOGLE.COM came up with lots of hits) the excellent 'Vocabulaire des matériaux composites (ang/fra - fra/ang) d'Isabelle Chemin, La Maison du Dictionnaire' (pp132-133) describes this variously as : (English extracts)
1 - "the ability of a liquid to spread over and adhere to the surface of a solid", and where
2 - "the manufacture of prepreg from thermoplastic resins...require high temperature and pressure during processing and [that] efficient wetting of the fibre reinforcement is often difficult"
(French extracts) :
1 - "la mouillabilité (ou mouillage) caractérise la relation physique d'un liquide en contact avec un solide, définie par l'angle O", plus loin
2 - "ce monomère abaisse la viscosité et permet un meilleur mouillage de la fibre".

FROM THE CNRS site :
Histoire de gouttes
Observation du mouillage critique : quel intérêt pour l'étude des transitions de phases ?
décembre 1999


Pour des informations complémentaires,
contacter les chercheurs, en cliquant ici
Page précédente

--------------------------------------------------------------------------------

L'équipe du Laboratoire de physique statistique* a prouvé l'existence d'un nouveau type de mouillage sans chaleur latente : la transition de mouillage critique ou transition continue au cours de laquelle un film microscopique se transforme continûment en film macroscopique.


Les transitions de phases sont observées dans la vie de tous les jours, par exemple la transformation discontinue d'un liquide en vapeur par chauffage. Elles s'accompagnent en général d'une chaleur latente (chaleur libérée lors de la condensation de la vapeur).

De même, la mouillabilité - ou mouillage - fait partie de la vie quotidienne. Elle résulte des interactions entre un fluide et une paroi en présence de vapeur ou d'un second fluide. Une goutte d'eau posée sur un verre propre s'étale spontanément en film mince tandis que déposée sur un verre sale elle ne s'étalera pas. La compréhension et la modélisation de ce phénomène jouent un rôle essentiel notamment dans un grand nombre de processus industriels (collage, peinture, etc.).

Si l'on dépose une goutte de liquide en équilibre thermodynamique avec sa vapeur saturante sur une surface lisse, elle prend spontanément la forme d'une calotte sphérique (voir photo). Le paramètre couramment utilisé pour caractériser la mouillabilité est l'angle de contact q qui décrit le raccordement entre le fluide et le solide. Quand = 0°, la goutte s'étale sur la surface, on parle de mouillage complet. Quand = 180°, une couche de vapeur s'insère entre la goutte et la surface, c'est le séchage complet. Pour compris entre 0° et 180°, la situation est dite de mouillage partiel.

Une transition de mouillage (en général discontinue) est une transition de phase de surface entre deux états de mouillage : un état dans lequel une goutte de liquide posée sur un support reste sans s'étaler en coexistence avec un film d'épaisseur moléculaire et un état dans lequel la goutte s'étale pour former un film d'épaisseur macroscopique. Ce type de transition a déjà été observé. En revanche, une transition de mouillage dans laquelle le film d'épaisseur moléculaire transite continûment vers un fil d'épaisseur macroscopique est envisageable. Cette transition, dite transition de mouillage critique (ou transition continue) était recherchée depuis longtemps. En effet, des considérations théoriques (Groupe de renormalisation) prédisent que cette transition ne devrait pas satisfaire les propriétés " universelles " qui décrivent habituellement les transitions de phases. En particulier, les exposants critiques caractérisant cette transition devraient dépendre de l'amplitude des fluctuations, et donc différer d'un système à l'autre : ils seraient non universels. Les expériences menées au Laboratoire de physique statistique montrent que ce type de transition de mouillage, qui est continue et donc sans chaleur latente, existe. Lors de la transition, un film microscopique (quelques molécules adsorbées) se transforme en film macroscopique de façon complètement continue. L'expérience n'a montré aucun signe de cette non-universalité. Au contraire, elle montre qu'une description assez simple, négligeant les fluctuations (théorie de champ moyen) suffit pour décrire la transition. La raison conduisant à ce résultat reste à déterminer. Ces résultats devraient inciter à de nouvelles recherches théoriques.


* CNRS-École normale supérieure-Universités Paris 6 et 7.


Référence


• D. Ross, D. Bonn and J. Meunier. Observation of short-range critical wetting. Nature, vol. 400, 1999, p. 737.

AND FROM THE RESOLTECH site :

RESINES POUR L'INDUSTRIE

RST 4030 W

Peinture époxy bi-composant diluable à l’eau sans solvant

Elle vous permettra de réaliser au pinceau, rouleau ou au pistolet des des finitions à très hauts brillants ou mats avec d’excellentes résistances .
Sa dilution à l’eau particulièrement économique, vous garantira une imprégnation en profondeur et une grande facilité d’application


COMPOSANTS PROPRIETES UTILISATIONS
RESINE EPOXY BI-COMPOSANTS Version brillante ou mat avec un très grand choix de couleur
revêtement de sol et de vertical sur tout support (acier, béton et composite)

pas de sensibilité à l’humidité
finition sans voile de surface quelles que soient les conditions atmosphériques et d’humidité du support

micro-poreux à la vapeur d’eau
peinture parfaitement étanche à l’eau mais qui laisse respirer le support (ex. bois/béton)

un durcisseur standard et un durcisseur lent avec un même dosage
choix du durcisseur en fonction des conditions de travail





--------------------------------------------------------------------------------

DILUABLE A L’EAU miscible jusqu’à 50% d’eau
mouillabilité et imprégnation en profondeur du matériaux sans aucune rétention d’eau même à basse température

très peu toxique et se nettoie parfaitement à l’eau
stockage sans restrictions et confort de travail



--------------------------------------------------------------------------------

AGENTS TENSIO-ACTIFS peu de tensions superficielles
très bon débullage
finition brillante ou mate sans défauts de surface




35, Impasse Emeri, ZI Les Jalassieres,13510 EGUILLES-FRANCE
Tél: 33 04 42 95 01 95 / Fax: 33 04 42 95 01 98





FICHE TECHNIQUE

Désignation commerciale
RST 4030W
Propriétés physiques

Etat physique à 22°C
- résine
- durcisseurs
- mélange
Masse volumique du mélange
Rapport de dosage avec durcisseurs brillants:
4032w lent et 4034w standard
Rapport de dosage avec durcisseurs mats :
4033w lent et 4036w standard
Rajout d’eau
Vie en pot à 20°C
Film sec au toucher
Film complètement réticulé
Consommation pour un film de 50 microns liquide couleur avec une densité de 1,85 g/ml
liquide opaque jaune avec une densité de 1,05 g/ml
liquide couleur tixotrope
1,45 gr/ml

R100 + D80 en poids

R100 + D100 en poids
20 à 50 % dans le mélange sous agitation
1 h pour le standard et 3h pour le lent
15 mn pour le standard et 1h pour le lent
24 h
10 m2 / Kg

Mode d’emploi

Températures de mise en œuvre : à partir de 10 °C
Film recouvrable sans ponçage
Respecter le dosage et mélanger les deux composants avant de diluer avec de l’eau
Stockage

Tenir les emballages hermétiquement fermés après utilisation dans un lieu frais bien ventilé et à l’abri des températures trop élevées
Nos produits sont garantis un an dans leurs emballages d’origine
Conditionnement

Kit en boîte de 0,8 kg , Kit en seau de 4,8 kg , Kit en seau de 25,2 kg
Santé et sécurité

La fiche de données de sécurité peut être fournie sur simple demande.
Il est indispensable d’appliquer les recommandations inscrites sur les emballages.
En cas de contact avec les yeux, laver immédiatement et abondamment avec de l’eau et consulter un spécialiste.



Nota : Les informations contenues sur cette fiche technique sont fournies de bonne foi et sont basées sur les tests de laboratoire et notre expérience pratique.
Etant donné que l’application de nos produits échappe à notre contrôle, notre garantie est strictement limitée à celle de la qualité du produit.
RESOLTECH - 35, Impasse Emeri, ZI Les Jalassieres,13510 EGUILLES-FRANCE
Tél: 33 04 42 95 01 95 / Fax: 33 04 42 95 01 98- sarl Siret 407 493 691 00023 APE 241L













    Reference: http://www.cnrs.fr/Cnrspresse/n379a4.htm
    Reference: http://www.resoltech.com/fiches/RST4030W.html
Nikki Scott-Despaigne
Local time: 06:20
Native speaker of: Native in EnglishEnglish
PRO pts in pair: 4431
Grading comment
Merci beaucoup pour les explications très complètes, et pour toutes les informations scientifiques concernant le terme.



Login to enter a peer comment (or grade)

30 mins
wettability


Explanation:
Found 256 hits for +paint+wettability, on Google.
See:
http://www.google.com/search?q=+paint+wettability

From Termium:

wettability s CORRECT,STANDARDIZED
DEF - ... the property of being wettable; the degree to which something may be wetted. s
OBS - wettability: Term standardized by ISO. s
1997-02-05

From LGDT:

wettability (abcdegi)
The ability of any solid surface to be wetted when in contact with a liquid; that is the surface tension of the liquid is reduced so that the liquid spreads over the surface. (b)
Note(s): It is measured in terms of the contact angle formed between the liquid and the solid. If the contact angle is zero, complete wettability is said to occur. If the contact angle is greater than 90°, non-wettability exists. (i)


mouillabilité n f (acdefgi)
Propriété d'un corps sur lequel peut s'étaler un liquide. (a)
Faculté pour une substance solide de recevoir un liquide en lui permettant de s'étaler sur la surface la plus grande possible. (h)
Contexte(s): La mouillabilité d'un corps est relative à un liquide donné: le verre est mouillable par l'eau, il n'est pas mouillable par le mercure. (a)
La mouillabilité des poussières dépend ((...)) de la nature de leurs composants. (e)



    Reference: http://www.google.com
    Termium & www.granddictionaire.com
Yolanda Broad
United States
Local time: 00:20
Native speaker of: English
PRO pts in pair: 1551
Login to enter a peer comment (or grade)

31 mins
sorry !


Explanation:
I had meant to edit my previous answer down a bit but got button happy ! Still, gives you some relevant bedtime reading!

Nikki Scott-Despaigne
Local time: 06:20
Native speaker of: Native in EnglishEnglish
PRO pts in pair: 4431
Login to enter a peer comment (or grade)

1 hr
drenching or saturation


Explanation:
Once again, referring to Expressionism of the 50s, a technique was developed which could only be compared to washing linen: the canvas was dipped into buckets of paint and the colour literally made to flow. In the case of Helen Frankenthaler, critics spoke of saturation (she reached the point where she avoided priming the canvas in order to saturate the cloth even more). This was also used to a limited extent by Larry Poons.

Parrot
Spain
Local time: 06:20
Native speaker of: Native in EnglishEnglish
PRO pts in pair: 1861
Login to enter a peer comment (or grade)




Return to KudoZ list


KudoZ™ translation help
The KudoZ network provides a framework for translators and others to assist each other with translations or explanations of terms and short phrases.



See also:



Term search
  • All of ProZ.com
  • Term search
  • Jobs
  • Forums
  • Multiple search