KudoZ home » French to English » Tech/Engineering

"endigage"

English translation: diking, levee, damming

Advertisement

Login or register (free and only takes a few minutes) to participate in this question.

You will also have access to many other tools and opportunities designed for those who have language-related jobs
(or are passionate about them). Participation is free and the site has a strict confidentiality policy.
GLOSSARY ENTRY (DERIVED FROM QUESTION BELOW)
French term or phrase:endigage
English translation:diking, levee, damming
Entered by: Brigitte Gendebien
Options:
- Contribute to this entry
- Include in personal glossary

01:55 Apr 19, 2001
French to English translations [PRO]
Tech/Engineering
French term or phrase: "endigage"
In a document about a hotel near the sea, there is a problem. "Il semble néceassaire d'obtenir la réponse à la question de savoir si "l'endigage" d'un terrain.. a bien été éffectué" - italics in the French. The dictionary gives me "dyking out" which means nothing to me. Any ideas?
TIA
Mary
Mary Lalevee
United Kingdom
Local time: 19:13
diking, levee, damming
Explanation:
endiguer v. trans. Contenir par une ou des digues. Endiguer une crue. Par anal. Le service d'ordre eut du mal à endiguer les curieux. Fig. Empêcher de se manifester. Endiguer des pleurs, une colère.

endiguement ou endigage n. masc. Action d'endiguer; son résultat.

http://perl.club-internet.fr/cgi-bin/ehmel/ehmel_search.pl?m...

Domaine(s) : eau 1 / 7
dike
Syn.
digue
Terme(s) apparenté(s)
levee
flood bank
bund
flood wall
Variante(s) orthographique(s).
dyke
dyke
digue n. f.
Syn.
digue de défense n. f.
endiguement n. m.
Déf. :
Remblai de terre, de maçonnerie ou d'enrochement construit le long du cours d'un fleuve pour en contenir les eaux, ou en mer, en avant d'une rade, pour en protéger l'accès.
Levée de terre ou ouvrage de maçonnerie pour contenir un cours d'eau dans des limites déterminées de façon à éviter en cas de crue l'inondation de ses rives et de ses plaines alluviales.
Note :
En anglais « dike » ou « dyke » est un remblai, le plus souvent en terre ou en enrochement, de longueur supérieure à sa hauteur et qui sert souvent à la protection contre les crues. En général la longueur est supérieure à dix à quinze fois la hauteur maximale et la hauteur inférieure à quatre à cinq mètres. « Levée », appelée aussi « bund » aux Indes et en Extrême-Orient, a la même signification. En France, le terme « digue » a un sens plus étendu, car il n'implique pas de limitation de hauteur. Il couvre donc les expressions « dike » et « embankment », « levée » et « bund ».
Certains auteurs, dont Bourgin, estiment de façon restrictive qu'une digue est essentiellement une levée de terre dont les matériaux peuvent être trouvés sur place et sont disposés suivant un remblai triangulaire. Cette description devrait, selon d'autres auteurs, s'appliquer plus exactement à la levée ou digue en terre.
Le Grand Larousse encyclopédique définit la « digue » comme un barrage en matériaux discontinus (enrochements ou terre), réservant l'appellation de « barrage » aux ouvrages en maçonnerie et en béton.
On traduit « levee » et « dike » par « levée », « digue » ou « endiguement »; ou encore « embankment » et « dam » par « jetée », « digue » et « batardeau ».
La confusion est également extrême dans plusieurs sources multilingues, en ce qui concerne les terme « dike » et « digue » : on donne par exemple les termes « dam », « dike » et « weir » comme synonymes, en les traduisant par « barrage ». La confusion n'est pas moindre au niveau des sources unilingues françaises. Ainsi Quillet donne comme synonymes les termes « digue », « môle » et « jetée ».
((Domaine d'emploi indiqué dans la source citée :)) aménagement des cours d'eau.
[Office de la langue française, 1993]

Domaine(s) : eau 2 / 7




dike

Syn.
bank
digue
diking
embankment
stop bank
Variante(s) orthographique(s).
dyke
digue n. f.
Syn.
digue de défense n. f.
endiguement n. m.
levée n. f.
quai n. m.
remblai n. m.
Déf. :
Remblai de terre, de maçonnerie ou d'enrochement construit le long du cours d'un fleuve pour en contenir les eaux, ou en mer, en avant d'une rade, pour en protéger l'accès.
Levée de terre ou ouvrage de maçonnerie pour contenir un cours d'eau dans des limites déterminées de façon à éviter en cas de crue l'inondation de ses rives et de ses plaines alluviales.
Note :
((Domaine d'emploi indiqué dans la source citée :)) aménagement des cours d'eau.
Certains auteurs, dont Bourgin, estiment de façon restrictive qu'une digue est essentiellement une levée de terre dont les matériaux peuvent être trouvés sur place et sont disposés suivant un remblai triangulaire.
Cette description devrait, selon d'autres auteurs, s'appliquer plus exactement à la LEVEE ou DIGUE EN TERRE.
Le Grand Larousse encyclopédique définit la digue comme un barrage en matériaux discontinus (enrochements ou terre), réservant l'appellation de « barrage » aux ouvrages en maçonnerie et en béton.
On traduit « levee » et « dike » par « levée », « digue » ou « endiguement »; ou encore « embankment » et « dam » par « jetée », « digue » et « batardeau ».
La confusion est également extrême dans plusieurs sources multilingues, en ce qui concerne les terme « dike » et « DIGUE » : on donne par exemple les termes « dam », « dike » et « weir » comme synonymes, en les traduisant par « barrage ». La confusion n'est pas moindre au niveau des sources unilingues françaises. Ainsi Quillet donne comme synonymes les termes « digue », « môle » et « jetée ».
[1990]

Domaine(s) : eau 3 / 7
storage
Syn.
impounding
reservoir
emmagasinement n. m.

Syn.
accumulation n. f.
emmagasinage n. m.
endiguement n. m.
rétention n. f.
retenue n. f.
stockage n. m.
Déf. :
Fonction d'un barrage qui consiste à retenir les apports d'eau pendant un temps plus ou moins long en vue d'une utilisation ultérieure.
[1990]

Domaine(s) : eau 4 / 7
gestion et technologie de l'eau
levee levée n. f.
Terme(s) apparenté(s)
endiguement n. m.
Déf. :
A natural or artificial waterside embankment, constructed to contain water such as in pond.
[1978]

Domaine(s) : eau 5 / 7
gestion et technologie de l'eau
embankment endiguement n. m.
[1969]

Domaine(s) : eau 6 / 7
construction levees endiguement n. m.
[1967]

Domaine(s) : eau 7 / 7
damming endiguement n. m.
Terme(s) apparenté(s)
retenue n. f.
[1975]


















Selected response from:

Brigitte Gendebien
Belgium
Local time: 20:13
Grading comment
Thanks very much.
Mary
4 KudoZ points were awarded for this answer

Advertisement


Summary of answers provided
nadamming, whether or not dam(s) were indeed built
Nikki Scott-Despaigne
nadiking, levee, damming
Brigitte Gendebien


  

Answers


12 mins
diking, levee, damming


Explanation:
endiguer v. trans. Contenir par une ou des digues. Endiguer une crue. Par anal. Le service d'ordre eut du mal à endiguer les curieux. Fig. Empêcher de se manifester. Endiguer des pleurs, une colère.

endiguement ou endigage n. masc. Action d'endiguer; son résultat.

http://perl.club-internet.fr/cgi-bin/ehmel/ehmel_search.pl?m...

Domaine(s) : eau 1 / 7
dike
Syn.
digue
Terme(s) apparenté(s)
levee
flood bank
bund
flood wall
Variante(s) orthographique(s).
dyke
dyke
digue n. f.
Syn.
digue de défense n. f.
endiguement n. m.
Déf. :
Remblai de terre, de maçonnerie ou d'enrochement construit le long du cours d'un fleuve pour en contenir les eaux, ou en mer, en avant d'une rade, pour en protéger l'accès.
Levée de terre ou ouvrage de maçonnerie pour contenir un cours d'eau dans des limites déterminées de façon à éviter en cas de crue l'inondation de ses rives et de ses plaines alluviales.
Note :
En anglais « dike » ou « dyke » est un remblai, le plus souvent en terre ou en enrochement, de longueur supérieure à sa hauteur et qui sert souvent à la protection contre les crues. En général la longueur est supérieure à dix à quinze fois la hauteur maximale et la hauteur inférieure à quatre à cinq mètres. « Levée », appelée aussi « bund » aux Indes et en Extrême-Orient, a la même signification. En France, le terme « digue » a un sens plus étendu, car il n'implique pas de limitation de hauteur. Il couvre donc les expressions « dike » et « embankment », « levée » et « bund ».
Certains auteurs, dont Bourgin, estiment de façon restrictive qu'une digue est essentiellement une levée de terre dont les matériaux peuvent être trouvés sur place et sont disposés suivant un remblai triangulaire. Cette description devrait, selon d'autres auteurs, s'appliquer plus exactement à la levée ou digue en terre.
Le Grand Larousse encyclopédique définit la « digue » comme un barrage en matériaux discontinus (enrochements ou terre), réservant l'appellation de « barrage » aux ouvrages en maçonnerie et en béton.
On traduit « levee » et « dike » par « levée », « digue » ou « endiguement »; ou encore « embankment » et « dam » par « jetée », « digue » et « batardeau ».
La confusion est également extrême dans plusieurs sources multilingues, en ce qui concerne les terme « dike » et « digue » : on donne par exemple les termes « dam », « dike » et « weir » comme synonymes, en les traduisant par « barrage ». La confusion n'est pas moindre au niveau des sources unilingues françaises. Ainsi Quillet donne comme synonymes les termes « digue », « môle » et « jetée ».
((Domaine d'emploi indiqué dans la source citée :)) aménagement des cours d'eau.
[Office de la langue française, 1993]

Domaine(s) : eau 2 / 7




dike

Syn.
bank
digue
diking
embankment
stop bank
Variante(s) orthographique(s).
dyke
digue n. f.
Syn.
digue de défense n. f.
endiguement n. m.
levée n. f.
quai n. m.
remblai n. m.
Déf. :
Remblai de terre, de maçonnerie ou d'enrochement construit le long du cours d'un fleuve pour en contenir les eaux, ou en mer, en avant d'une rade, pour en protéger l'accès.
Levée de terre ou ouvrage de maçonnerie pour contenir un cours d'eau dans des limites déterminées de façon à éviter en cas de crue l'inondation de ses rives et de ses plaines alluviales.
Note :
((Domaine d'emploi indiqué dans la source citée :)) aménagement des cours d'eau.
Certains auteurs, dont Bourgin, estiment de façon restrictive qu'une digue est essentiellement une levée de terre dont les matériaux peuvent être trouvés sur place et sont disposés suivant un remblai triangulaire.
Cette description devrait, selon d'autres auteurs, s'appliquer plus exactement à la LEVEE ou DIGUE EN TERRE.
Le Grand Larousse encyclopédique définit la digue comme un barrage en matériaux discontinus (enrochements ou terre), réservant l'appellation de « barrage » aux ouvrages en maçonnerie et en béton.
On traduit « levee » et « dike » par « levée », « digue » ou « endiguement »; ou encore « embankment » et « dam » par « jetée », « digue » et « batardeau ».
La confusion est également extrême dans plusieurs sources multilingues, en ce qui concerne les terme « dike » et « DIGUE » : on donne par exemple les termes « dam », « dike » et « weir » comme synonymes, en les traduisant par « barrage ». La confusion n'est pas moindre au niveau des sources unilingues françaises. Ainsi Quillet donne comme synonymes les termes « digue », « môle » et « jetée ».
[1990]

Domaine(s) : eau 3 / 7
storage
Syn.
impounding
reservoir
emmagasinement n. m.

Syn.
accumulation n. f.
emmagasinage n. m.
endiguement n. m.
rétention n. f.
retenue n. f.
stockage n. m.
Déf. :
Fonction d'un barrage qui consiste à retenir les apports d'eau pendant un temps plus ou moins long en vue d'une utilisation ultérieure.
[1990]

Domaine(s) : eau 4 / 7
gestion et technologie de l'eau
levee levée n. f.
Terme(s) apparenté(s)
endiguement n. m.
Déf. :
A natural or artificial waterside embankment, constructed to contain water such as in pond.
[1978]

Domaine(s) : eau 5 / 7
gestion et technologie de l'eau
embankment endiguement n. m.
[1969]

Domaine(s) : eau 6 / 7
construction levees endiguement n. m.
[1967]

Domaine(s) : eau 7 / 7
damming endiguement n. m.
Terme(s) apparenté(s)
retenue n. f.
[1975]





















    Reference: http://perl.club-internet.fr/cgi-bin/ehmel/ehmel_search.pl?q...
Brigitte Gendebien
Belgium
Local time: 20:13
Native speaker of: Native in FrenchFrench
PRO pts in pair: 192
Grading comment
Thanks very much.
Mary
Login to enter a peer comment (or grade)

48 mins
damming, whether or not dam(s) were indeed built


Explanation:
Also "endiguement" as in "digue" for "dam, levee". There is also the verb "endiguer" for the building of dams.

This right/obligation can become a rela political issue on a local level!

http://www.senat.fr/seances/s199802/s19980205/sc19980205017....
Par amendement n° 2, M. Jean-Marie Girault, au nom de la commission, propose de rédiger comme suit cet article :
« Les concessions d'endigage sur le domaine public maritime sis dans le périmètre du port autonome de Nouméa défini par les arrêtés n°s 534 et 535 du 8 juillet 1926 du Gouverneur de la Nouvelle-Calédonie et dépendances et n° 60-338 CG du 4 novembre 1960 du Haut-Commissaire de la République dans l'océan Pacifique et aux Nouvelles-Hébrides et par la délibération n° 16 des 3 et 4 août 1967 de l'Assemblée territoriale de la Nouvelle-Calédonie, sont validées.
« Sous réserve des décisions juridictionnelles passées en force de chose jugée, les actes pris sur le fondement des concessions d'endigage visées au premier alinéa depuis l'entrée en vigueur de la loi n° 76-1222 du 28 décembre 1976 relative à l'organisation de la Nouvelle-Calédonie et dépendances sont validés en tant que leur régularité serait contestée par le moyen tiré de l'incompétence de l'autorité ayant autorisé ces concessions. »

http://www.legifrance.gouv.fr/texteconsolide/UPHMD.htm
© Direction des Journaux Officiels
Décret 79-518 du 29 Juin 1979

Décret relatif aux concessions d'endigage et d'utilisation des dépendances du domaine public maritime maintenues dans ce domaine, en dehors des ports.


Entrée en vigueur le 01 Juillet 1979


Article 1

L'endigage et l'utilisation des dépendances du domaine public maritime situées hors des limites administratives d'un port peuvent faire l'objet de concessions, sans que les terrains concédés soient soustraits à ce domaine, lorsque ces derniers doivent être affectés à l'usage du public, à un service public ou à une opération d'intérêt général.
Ces concessions sont conclues, pour une durée qui ne peut excéder trente ans, conformément aux clauses du cahier des charges type fixé par arrêté du ministre chargé de la gestion du domaine public maritime pris après avis du ministre chargé du domaine, dans les conditions prévues au présent décret.
Elles sont renouvelables selon la même procédure.

http://www.bretagne-online.com/telegram/htdocs/archive/1997/...
RÉUNION DE LA COMMISSION DES SITES LE LUNDI 24 MARS

La Commission départementale des sites, perspectives et paysages, se réunira le lundi 24 mars 1997, à 9 h, à la Préfecture, pour examiner les dossiers suivants :

- Commune de Port-Louis : concession d'endigage et d'utilisation du DPM remise en état de la cale Marquet







    Reference: http://www.bretagne-online.com/telegram/htdocs/archive/1997/...
    www.senat.fr/seances/s199802/s19980205/sc19980205017.html, www.legifrance.gouv.fr/texteconsolide/UPHMD.htm
Nikki Scott-Despaigne
Local time: 20:13
Native speaker of: Native in EnglishEnglish
PRO pts in pair: 4431
Login to enter a peer comment (or grade)




Return to KudoZ list


KudoZ™ translation help
The KudoZ network provides a framework for translators and others to assist each other with translations or explanations of terms and short phrases.



See also:



Term search
  • All of ProZ.com
  • Term search
  • Jobs
  • Forums
  • Multiple search