Cliquenanbindung

French translation: (sentiment d') appartenance à un groupe

12:38 Feb 18, 2004
German to French translations [PRO]
Medical - Psychology
German term or phrase: Cliquenanbindung
Teil eines psychologischen Gutachtens:

"In der Schule bestand trotz Tendenz zur Introversion eine altersgemässe Cliquenanbindung."
TKoester
France
Local time: 00:49
French translation:(sentiment d') appartenance à un groupe
Explanation:
une suggestion

--------------------------------------------------
Note added at 4 mins (2004-02-18 12:42:35 GMT)
--------------------------------------------------

Malgré un certain caractère introverti, il/elle avait tendance à se rattacher à un groupe, comme tous les jeunes de son âge.
Selected response from:

Sylvain Leray
Local time: 00:49
Grading comment
Merci!
4 KudoZ points were awarded for this answer



Summary of answers provided
3 +4(sentiment d') appartenance à un groupe
Sylvain Leray
4 +2participation de groupe (normale pour son âge).
hirselina
4 -1liens avec un bande de pairs (c'est le terme consacré des expertises)
Michael Hesselnberg (X)


  

Answers


3 mins   confidence: Answerer confidence 4/5Answerer confidence 4/5 peer agreement (net): -1
liens avec un bande de pairs (c'est le terme consacré des expertises)


Explanation:
conforme à son âge

--------------------------------------------------
Note added at 2004-02-18 12:42:46 (GMT)
--------------------------------------------------

une bande évidemment!

--------------------------------------------------
Note added at 2004-02-18 12:56:25 (GMT)
--------------------------------------------------

Encyclopédie Universalis no 9:

JEUNESSE - Les bandes de jeunes
Prise de vue
Le phénomène des bandes de jeunes présente d’abord l’intérêt de renseigner sur la psychologie mal connue des adolescents ; ensuite celui de manifester certains processus encore moins explorés, à l’œuvre dans la société contemporaine. C’est surtout le premier aspect qui a retenu l’attention des spécialistes, particulièrement en France, tandis que le deuxième, échappant à l’appréhension d’une sociologie elle-même récente, devenait, dès 1958, le thème rebattu d’un certain journalisme. L’essentiel, à savoir le risque d’une mutation révolutionnaire de la société contemporaine, était ainsi évité, ou mieux, exorcisé. Il est pourtant clair que la « crise de croissance » des jeunes n’est qu’un symptôme d’une crise de croissance de la société elle-même.
On peut en déduire que le troisième et principal intérêt du phénomène des bandes – et la justification réelle de son étude – tient à ce qu’il s’agit là non d’une manifestation pure et originelle de l’inconnu, mais d’une réalité essentiellement caractérisée par le refus que lui oppose la société. Ce phénomène, parce qu’il révèle des processus dont l’origine est aussi obscure que leurs conséquences semblent redoutables, a provoqué, dès son apparition, une réaction sociale qui lui a donné sa physionomie propre, celle d’un phénomène marginal. Telle est l’origine du mythe des blousons-noirs, prédéterminant désormais toute appréhension des faits et situant toute réflexion sur la jeunesse à l’intérieur d’une structure mythique qui joue le rôle, pour la société instituée, d’une espèce de brouillard défensif. Cet écran empêche les observateurs de saisir qu’il y a là une tendance effective de la société contemporaine que celle-ci s’efforce de refouler, notamment par une manipulation répressive de ses symptômes.


Michael Hesselnberg (X)
Local time: 00:49
Specializes in field
Native speaker of: Native in GermanGerman, Native in FrenchFrench
PRO pts in category: 69

Peer comments on this answer (and responses from the answerer)
neutral  Geneviève von Levetzow: "groupe de pairs" est l'expression consacrée, pas bande
27 mins

disagree  René VINCHON (X): la franchement, on atteint le fond!!!! Mais tu nous a fait bien rire!
8 hrs
Login to enter a peer comment (or grade)

3 mins   confidence: Answerer confidence 3/5Answerer confidence 3/5 peer agreement (net): +4
(sentiment d') appartenance à un groupe


Explanation:
une suggestion

--------------------------------------------------
Note added at 4 mins (2004-02-18 12:42:35 GMT)
--------------------------------------------------

Malgré un certain caractère introverti, il/elle avait tendance à se rattacher à un groupe, comme tous les jeunes de son âge.

Sylvain Leray
Local time: 00:49
Native speaker of: French
PRO pts in category: 8
Grading comment
Merci!

Peer comments on this answer (and responses from the answerer)
neutral  Michael Hesselnberg (X): pas dans les expertises, Sylvain!
1 min

agree  tLcnet: je préfère aussi (à priori) groupe ou groupe de pairs que bande a une connotation criminelle
6 mins

agree  Geneviève von Levetzow: Groupe de pairs est le terme consacré, de l'anglais peer groups
26 mins

agree  Cécile Kellermayr
44 mins

agree  René VINCHON (X)
8 hrs
  -> "Je suis une bande de jeunes à moi tout seul" ...
Login to enter a peer comment (or grade)

3 hrs   confidence: Answerer confidence 4/5Answerer confidence 4/5 peer agreement (net): +2
participation de groupe (normale pour son âge).


Explanation:
A mon avis, "Cliquenanbindung" ne caractérise pas tant le sentiment d'appartenance, mais l'appartenance même: malgré une tendance psychologique (au contraire), il y a une intégration/participation réelle dans une clique, un groupe.

"altersgemäss" pourrait ne pas se rapporter à l'âge des membres du groupe (peers) mais bien à la nature de la participation, au "taux" d'appartenance: il est normal pour cet âge-là (égal à celui des autres enfants du même âge)

"Hinzu kommt aber auch oft die Nichtzugehörigkeit der FörderschülerInnen zu einem eigenen Freundeskreis oder einer eigenen Clique eine Rolle. So haben FörderschülerInnen die geringste Anbindung an Cliquen. Nur 44,3 % gaben an, in einer Clique zu sein. Allgemein liegen die Nennungen bei der Frage nach der Cliquenanbindung bei 68,2 %.
http://www.andreas-schoenfeld.de/studium/sonderpaedagogik/Ha...

"Clique" n'est sûrement pas "bande" ici: "Il y a ainsi, selon Dunphy (1963), deux niveaux d'organisation des groupes d'adolescents :les groupes primaires (ou cliques) et les groupes secondaires (ou bandes).
http://www.psycho.univ-paris5.fr/fichier/QBDMPRUBYRG3UUEQ.PD...


hirselina
Specializes in field
Native speaker of: Native in FrenchFrench, Native in DutchDutch
PRO pts in category: 10

Peer comments on this answer (and responses from the answerer)
agree  Sylvain Leray
1 hr

agree  René VINCHON (X)
5 hrs
Login to enter a peer comment (or grade)



Login or register (free and only takes a few minutes) to participate in this question.

You will also have access to many other tools and opportunities designed for those who have language-related jobs (or are passionate about them). Participation is free and the site has a strict confidentiality policy.

KudoZ™ translation help

The KudoZ network provides a framework for translators and others to assist each other with translations or explanations of terms and short phrases.


See also:

Your current localization setting

English

Select a language

Term search
  • All of ProZ.com
  • Term search
  • Jobs
  • Forums
  • Multiple search