KudoZ home » Russian to French » Poetry & Literature

почётно-торжественное название

French translation: dénomination honorifique et solennelle

Advertisement

Login or register (free and only takes a few minutes) to participate in this question.

You will also have access to many other tools and opportunities designed for those who have language-related jobs
(or are passionate about them). Participation is free and the site has a strict confidentiality policy.
GLOSSARY ENTRY (DERIVED FROM QUESTION BELOW)
Russian term or phrase:почётно-торжественное название
French translation:dénomination honorifique et solennelle
Entered by: KISELEV
Options:
- Contribute to this entry
- Include in personal glossary

01:03 Dec 22, 2010
Russian to French translations [PRO]
Art/Literary - Poetry & Literature
Russian term or phrase: почётно-торжественное название
ПЕРВОПРЕСТОЛЬНАЯ - почётно-торжественное название Москвы с нач. 18 в., когда столица Российского государства была перенесена в Санкт-Петербург. Подчеркивало историческое старшинство Москвы по сравнению с Санкт-Петербургом.


Спасибо
xxxyanadeni
Canada
Local time: 14:19
dénomination honorifique et solennelle
Explanation:
Or parmi les dénominations honorifiques de la capitale, la part du lion .... notre vénération soient un appel éternel, public et solennel aux citoyens, pour ...
http://www.cairn.info/revue-d-histoire-litteraire-de-la-fran...

Предпочитаю использовать слово "dénomination" (Nom attribué) вместо "nom". http://www.cnrtl.fr/definition/dénomination
Selected response from:

KISELEV
France
Local time: 20:19
Grading comment
4 KudoZ points were awarded for this answer

Advertisement


Summary of answers provided
4 +2dénomination honorifique et solennelle
KISELEV
4 +1appellation honorifique et solennelleElena Radkova
4nom d'honneur majestueux
Olga Subbotina
3le nom honorifique et solennel
_Marina_
4 -1Nom honorable et solennel
Andriy Bublikov
3 -1nom /titre/ glorieux et solennel
Lilia Delalande


Discussion entries: 9





  

Answers


10 mins   confidence: Answerer confidence 3/5Answerer confidence 3/5
le nom honorifique et solennel


Explanation:
Я бы так сказала, хотя синонимов и для почетный и для торжественный несколько, надо бы еще посмотреть, что французы предложат

_Marina_
France
Local time: 20:19
Native speaker of: Native in RussianRussian
Login to enter a peer comment (or grade)

1 hr   confidence: Answerer confidence 4/5Answerer confidence 4/5
nom d'honneur majestueux


Explanation:
Как вариант. Можно поиграть с порядком слов: ... un majestueux nom d'honneur ...

Olga Subbotina
Russian Federation
Native speaker of: Native in RussianRussian
Login to enter a peer comment (or grade)

7 hrs   confidence: Answerer confidence 3/5Answerer confidence 3/5 peer agreement (net): -1
nom /titre/ glorieux et solennel


Explanation:
*)как вариант

Lilia Delalande
France
Local time: 20:19
Native speaker of: Native in RussianRussian, Native in FrenchFrench
PRO pts in category: 4

Peer comments on this answer (and responses from the answerer)
disagree  Брюсов Брюсов: et "titre", et fort bien "glorieux" sont simplement horrifiques en ce milieu honorifique
8 hrs
  -> en êtes-vous sûr(e)?!
Login to enter a peer comment (or grade)

8 hrs   confidence: Answerer confidence 4/5Answerer confidence 4/5 peer agreement (net): +1
appellation honorifique et solennelle


Explanation:
une idee

Elena Radkova
Local time: 21:19
Specializes in field
Native speaker of: Native in BulgarianBulgarian, Native in FrenchFrench

Peer comments on this answer (and responses from the answerer)
agree  Katia Gygax
9 hrs
  -> Merci et joyeux Noel
Login to enter a peer comment (or grade)

8 hrs   confidence: Answerer confidence 4/5Answerer confidence 4/5 peer agreement (net): +2
dénomination honorifique et solennelle


Explanation:
Or parmi les dénominations honorifiques de la capitale, la part du lion .... notre vénération soient un appel éternel, public et solennel aux citoyens, pour ...
http://www.cairn.info/revue-d-histoire-litteraire-de-la-fran...

Предпочитаю использовать слово "dénomination" (Nom attribué) вместо "nom". http://www.cnrtl.fr/definition/dénomination

KISELEV
France
Local time: 20:19
Works in field
Native speaker of: Native in BulgarianBulgarian, Native in RussianRussian
PRO pts in category: 20

Peer comments on this answer (and responses from the answerer)
agree  Брюсов Брюсов: Браво!
7 hrs
  -> Спасибо Вам, Маргарита!

agree  Sergey Kudryashov
8 hrs
  -> Спасибо, Сергей!
Login to enter a peer comment (or grade)

9 hrs   confidence: Answerer confidence 4/5Answerer confidence 4/5 peer agreement (net): -1
Nom honorable et solennel


Explanation:
Le Grand Robert : honorable = Qui mйrite d'кtre honorй, estimй.  Digne, estimable, respectable. | Une famille honorable, des plus honorables (→ Йtranger, cit. 42). | Nй de parents honorables. | C'est un homme parfaitement honorable, plein d'honnкtetй, de probitй

Qui honore, qui attire la considйration, le respect, qui sauvegarde l'honneur, la dignitй. Une grande et honorable alliance (cit. 7). | Poste, profession, emploi, rang, titre, condition honorable (→ Comйdien, cit. 1). | Capituler (cit. 3) а des conditions honorables. | Action, occupation honorable (→ Esprit, cit. 49). | Sentiments honorables (→ Cacher, cit. 41; flйtrir, cit. 11).  1. Bon. | Vie grave (cit. 11), noble et honorable.  Digne. | Gagne-pain (cit. 2) honorable. | Une fin, une vieillesse honorable (→ Couronner, cit. 12). | « On lui donna la place la plus honorable » (Acadйmie). | Classement, rang trиs honorable.

Antidote Dictionnaire : honorable = Digne d’être honoré. Une famille honorable.
Qui honore. Sentiment honorable. La médecine est une profession honorable.
Satisfaisant. Des résultats honorables.

Synonymes de honorable

Digne d’estime — appréciable, bien, bon, considéré, de bon aloi, digne, estimable, estimé, louable,méritant, méritoire, respectable.
Qui respecte les convenances — bien, bienséant, convenable, correct, de bon ton, décent, digne,fréquentable, honnête, moral, rangé, recommandable, respectable,
sérieux.
[Soutenu] ou [Vieux] séant.
[Familier] comme il faut.
[Vieilli] réglé.


Antidote Guide : L’emploi de l’adjectif honorable comme titre de civilité devant un nom ou un nom propre est un calque provenant de l’anglais honourable. Cet adjectif est un titre employé au sein des états de tradition britannique qui s’est introduit dans les divers paliers de l’administration gouvernementale canadienne.
De nos jours, au Québec, cet anglicisme est moins présent dans le discours parlementaire et tend à devenir archaïque. Cependant, pour demeurer conforme au protocole canadien, l’adjectif honorable est maintenu pour un lieutenant-gouverneur ou un ministre du cabinet fédéral. Dans les autres cas, il est préférable de le remplacer par Madame ou Monsieur (ou encore par la ou le ministre, la ou le député, etc.).

Larousse Expresssion : honorable = Qui est digne d'estime, dont la respectabilitй est notoire : Un commerзant honorable.
Qui est digne d'estime, dont la respectabilite est notoire
Qui est conforme а l'honneur, а la dignitй, qui donne droit au respect, а la considйration d'autrui : Vie honorable.
Qui est conforme a l'honneur, a la dignite, qui donne...
Qui atteint un niveau, une valeur, une importance estimйs suffisants, convenables : Des rйsultats financiers plus qu'honorables

http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/honorable

Dictionnaire de L'Academie francaise : HONORABLE. adjec. des 2 g. Qui fait honneur, qui attire de l'honneur et du respect. Etre dans un poste honorable. Profession, condition, emploi, rang, caractere honorable. Recevoir des blessures honorables. Il a fait une fin honorable et glorieuse. Mort honorable. Action honorable. Parvenir a une vieillesse honorable. Il lui est honorable d'avoir ete choisi pour ... Faire une retraite honorable. Faire une mention honorable de quelqu'un. Il signifie aussi, Qui fait un usage decent de sa fortune. C'est un homme tres−honorable, fort honorable.
On dit dans le meme sens: Il fait une depense honorable. Il fait les choses d'une maniere honorable. Il nous a fait un accueil, une reception tres−honorable. •Honorable homme, est Une qualite que prennent dans les actes publics les simples Bourgeois. •Amende honorable, se dit d'Une espece de peine ordonnee par la Justice en satisfaction de quelque crime. Il a fait amende honorable nu en chemise, la torche au poing, et la corde au cou. On dit figurement, Faire amende honorable a quelqu'un, pour dire, Lui faire une espece de reparation d'honneur sur quelque chose, et reconnoitre qu'on a eu tort a son egard.


Robert dictionnaire des combinaisons de mots : nom nom masc. (reputation) nom + ADJECTIF
• distingue • eminent • grand + nom • HONORABLE • prestigieux • qui fait autorite • venerable
• aureole de gloire • glorieux • incontournable
• celebre * connu • fameux • illustre :

Grevisse Le Bon Usage :

— Avec un complement nominal : Vous profiterez de votre influence aupres du prince de Wissembourg pour obtenir à ma cousine une place HONORABLE (BALZAC, COHS. Bette)
- Une classe tres HONORABLE pour une civilisation dont le plus feroce marxiste ne pourrait la dire vampire ou parasite (THERIVE, Essai sur A. Hermant,p. 25

Le Grand Robert : solennel = Qui est cйlйbrй avec pompe, par des cйrйmonies publiques.
Accompagnй de formalitйs, d'actes publics qui lui donnent une importance particuliиre
Qui a une gravitй propre ou convenable aux grandes occasions

Antidote Dictionnaire : solennel = Qui est fait publiquement avec beaucoup d’apparat pour souligner son importance. Célébration solennelle. Communion solennelle.
Qui est fait publiquement avec beaucoup de conventions et de formalités pour en garantir l’authenticité. Déclaration solennelle. Qui évoque la solennité.

Synonymes de solennel, adjectif
Fait publiquement — authentifié, authentique, certifié, notarié, officiel, public.
Grave — auguste, digne, grave, impérial, imposant, majestueux, noble, olympien, qui impose le respect.
Pompeux — cuistre, docte, doctoral, doctrinaire, pédant, pédantesque, pontifiant, professoral, sentencieux.

Larousse Expresssion : solennel = Qui est cйlйbrй avec йclat, revкt un caractиre majestueux, public : Des obsиques solennelles.
Qui est celebre avec eclat, revet un caractere majestueux, public

Qui prйsente une gravitй, une importance particuliиres par sa nature ou du fait des circonstances : Faire une dйclaration solennelle.
Qui presente une gravite, une importance particulieres par sa nature...
Qui est empreint d'une gravitй souvent affectйe, qui prend des airs d'importance : S'exprimer d'un ton solennel.
Qui est empreint d'une gravite souvent affectee, qui prend des...

http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/solennel

Dictionnaire de L'Academie francaise
SOLENNEL, ELLE. adj. (On prononce toujours Solanel, et on fait l'a bref; ce qui s'observe de
meme dans les derives.) Plusieurs ecrivent Solemnel, et de meme dans les derives. Accompagne de ceremonies publiques et extraordinaires de Religion. Fete solennelle. Jour solennel. Procession solennelle.
Paques, la Pentecote, etc. sont des Fetes solennelles. Messe solennelle. Obseques solennelles. On lui a fait un service solennel dans une telle Eglise. Il signifie aussi, Celebre, pompeux, avec ceremonie. Audience solennelle. Entree solennelle. Jeux solennels. •Il signifie aussi, Authentique, revetu de toutes les formes, accompagne des formalites requises. Acte solennel. Testament solennel. Arret solennel. Declaration solennelle. •On dit, Faire un Voeu solennel, prononcer des voeux solennels.


Grevisse Le Bon Usage :
Avec un pronom neutre redondant devant le verbe : Le moment SOLENNEL, ce fut quand les peres oblats souleverent la statue miraculeuse 252 Section /. Le sujet (ib., XVII)



--------------------------------------------------
Note added at 10 heures (2010-12-22 11:36:55 GMT)
--------------------------------------------------

Le Grand Robert : nom = Mot servant а dйsigner les кtres, les choses qui appartiennent а une mкme catйgorie logique, et, spйcialt, а une mкme espиce.  Appellation (II., 1.), dйnomination, dйsignation; mot, terme, vocable. | Donner un nom а un nouvel objet technique.
NOM HONORABLE (cit. 13), respectй (→ Fort, cit. 28; frasque, cit. 5).
Donner son nom а une ville (→ Fonder, cit. 4).

Antidote Dictionnaire : nom = Expression qui sert à dénoter quelque chose, généralement de façon unique.
Synonymes de nom : appellation, dénomination, désignation, étiquette, marque, mot, qualification, taxon, taxum, vocable
Antidote Guide : Genre des NOMS DE VILLES
Les noms de villes sont tantôt masculins, tantôt féminins. De façon générale, le masculin est privilégié dans la langue courante, alors que la langue littéraire privilégie plutôt le féminin. On note cependant une tendance marquée vers le masculin, considéré comme neutre, et, dans le doute, c’est ce genre qui doit l’emporter.


Larousse Expression : nom = Mot, groupe de mots servant а dйsigner, а nommer une catйgorie d'кtres ou de choses, а la distinguer d'autres catйgories, ou bien а dйsigner, а nommer un individu, un йlйment de cette catйgorie, а le distinguer des autres

http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/nom


Dictionnaire de L'Academie francaise

NOM. s. m. Le terme dont on a accoutume de se servir pour designer chaque personne, chaque chose. Le nom de Dieu. Le saint nom de Dieu. Le saint nom de Jesus. Au nom du Pere, du Fils et du saint Esprit.
Confesser, invoquer, benir le nom de Dieu. Il ne faut pas prendre le nom de Dieu en vain. Les Apotres chassoient les Demons au nom de Jesus−Christ, en vertu du nom de Jesus−Christ, par la vertu de son saint nom. Un nom propre. Un nom de bapteme. Louis Premier du nom. Philippe II du nom. Nom de famille. Nom de terre. Donner son nom a un enfant au bapteme. Un nom de Saint. Il a un beau nom. Il porte un grandnom. Ce nom−la est un nom illustre. Un nom connu. Un nom inconnu. Nom obscur. Signaler son nom.Supprimer un nom. Quitter son nom. Changer de nom. Deguiser son nom. Prendre le nom et les armes d'une autre famille. Appeler quelqu'un par son nom. Il est assez connu par son nom. Faire enregistrer, ecrire son nom. Usurper, emprunter le nom de quelqu'un. Preter son nom. Il plaide en son nom. Il a pris cette affaire−la sous le nom d'un valet, sous un nom emprunte. Il ne s'appelle pas ainsi, c'est un nom suppose. Supposition de nom. Savoir le nom de tous les Simples. •On dit De quelqu'un, qu'Il repondra d'une chose en son propre et prive nom, pour dire, qu'Il en sera personnellement responsable, et qu'on s'en prendra a lui du mauvais succes. On dit aussi, Il a ete attaque, poursuivi, en son propre et prive nom, pour dire, qu'Il a été attaque, poursuivi, directement et personnellement. •On appelle Nom de guerre, Le nom que chaque Soldat prend en s'enrolant. On le dit encore d'Un nom suppose que l'on prend pour se deguiser, et pour n'etre pas connu. On le dit aussi quelquefois d'Un sobriquet qu'on a donne a quelqu'un, et sous lequel il est connu. •On dit fig. et fam. Decliner son nom, pour dire, Declarer soi−meme qui l'on est, afin de se faire connoitre. Il a été oblige de decliner son nom. •On dit proverbialement, Je ne lui ai jamais dis pis que son nom, pour dire, Je ne lui ai jamais rien dit d'injurieux ni d'offensant. •On dit aussi proverbialement qu'On ne sauroit dire a une personne pis que son nom, pour dire, que Son nom est si decrie, si diffame, que c'est la plus grande injure qu'on lui sauroit dire. •On dit encore proverbialement, C'est un homme a qui il ne faut pas dire plus haut que son nom, pour dire, que C'est un homme qui s'offense aisement. •On dit proverbialement et en mauvaise part, que Quelqu'un nomme les choses par leur nom, Lorsque sans aucun menagement il donne aux choses et aux personnes les noms qu'elles meritent. Il nomme les choses par leur nom, il appelle les voleurs, voleurs, les fripons, fripons. •La meme chose se dit d'Une personne qui dans la conversation se sert des termes que la bienseance en a bannis. Il se donne la liberte de nommer toutes les choses par leur nom. •On dit, que Le nom d'un homme court chez les Notaires, pour dire, que C'est un homme qui cherche a emprunter de l'argent. Nom, en style de Pratique, signifie, Titre, qualite en vertu de laquelle on agit, en vertu de laquelle on pretend a quelque chose, comme dans ces phrases: Il procede au nom et comme Tuteur. Es noms qu'il procede. •On dit aussi en termes de Pratique, Ceder ses droits, noms, raisons et actions, pour dire, Transporter les droits et titres en vertu desquels on pretend quelque chose. •On dit quelquefois, Au nom de, pour dire, De la part de. Il est alle emprunter de l'argent au nom de son maitre. On dit aussi dans le meme sens, En mon nom, en son nom, etc. •On dit, Donner une bague au nom ou en nom de mariage, pour dire, En vue de mariage, dans le dessein d'epouser la personne a qui on la donne.






Grevisse Le Bon Usage :

Noms propres de lieux.

Les noms de villes B sont masculins dans l'usage parle, mais souvent feminins dans la langue ecrite, surtout litteraire.

Il y a parfois des differences formelles entre les noms propres et les noms communs qui y correspondent, parce que les premiers ont perdu le contact avec les seconds et ont garde d'anciennes graphies….

Les noms de villes ou de villages ne varient pas d'ordinaire : Il y avait deux AVIGNON, celle des pretres, celle des commercants (MICHELET, Hist. RevoLfr., VI, 2). — Il y a deux VILLENEUVE. Ici c'est Villeneuve-sur-Claine (FRANCE, Crainquebille, p. 153). — Les deux NlEUPORT (COCTEAU, Thomas l'imposteur, L. P., p. 100). — Les deux MONTREAL [le Montreal angl. et le Montteal fr.] (R. LEVESQUE, Attendez que je me rappelle..., p. 278).


Le Grand Robert : nom = Mot servant а dйsigner les кtres, les choses qui appartiennent а une mкme catйgorie logique, et, spйcialt, а une mкme espиce.  Appellation (II., 1.), dйnomination, dйsignation; mot, terme, vocable. | Donner un nom а un nouvel objet technique.
NOM HONORABLE (cit. 13), respectй (→ Fort, cit. 28; frasque, cit. 5).
Donner son nom а une ville (→ Fonder, cit. 4).

Antidote Dictionnaire : nom = Expression qui sert à dénoter quelque chose, généralement de façon unique.
Synonymes de nom : appellation, dénomination, désignation, étiquette, marque, mot, qualification, taxon, taxum, vocable
Antidote Guide : Genre des NOMS DE VILLES
Les noms de villes sont tantôt masculins, tantôt féminins. De façon générale, le masculin est privilégié dans la langue courante, alors que la langue littéraire privilégie plutôt le féminin. On note cependant une tendance marquée vers le masculin, considéré comme neutre, et, dans le doute, c’est ce genre qui doit l’emporter.


Larousse Expression : nom = Mot, groupe de mots servant а dйsigner, а nommer une catйgorie d'кtres ou de choses, а la distinguer d'autres catйgories, ou bien а dйsigner, а nommer un individu, un йlйment de cette catйgorie, а le distinguer des autres

http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/nom


Dictionnaire de L'Academie francaise

NOM. s. m. Le terme dont on a accoutume de se servir pour designer chaque personne, chaque chose. Le nom de Dieu. Le saint nom de Dieu. Le saint nom de Jesus. Au nom du Pere, du Fils et du saint Esprit.
Confesser, invoquer, benir le nom de Dieu. Il ne faut pas prendre le nom de Dieu en vain. Les Apotres chassoient les Demons au nom de Jesus−Christ, en vertu du nom de Jesus−Christ, par la vertu de son saint nom. Un nom propre. Un nom de bapteme. Louis Premier du nom. Philippe II du nom. Nom de famille. Nom de terre. Donner son nom a un enfant au bapteme. Un nom de Saint. Il a un beau nom. Il porte un grandnom. Ce nom−la est un nom illustre. Un nom connu. Un nom inconnu. Nom obscur. Signaler son nom.Supprimer un nom. Quitter son nom. Changer de nom. Deguiser son nom. Prendre le nom et les armes d'une autre famille. Appeler quelqu'un par son nom. Il est assez connu par son nom. Faire enregistrer, ecrire son nom. Usurper, emprunter le nom de quelqu'un. Preter son nom. Il plaide en son nom. Il a pris cette affaire−la sous le nom d'un valet, sous un nom emprunte. Il ne s'appelle pas ainsi, c'est un nom suppose. Supposition de nom. Savoir le nom de tous les Simples. •On dit De quelqu'un, qu'Il repondra d'une chose en son propre et prive nom, pour dire, qu'Il en sera personnellement responsable, et qu'on s'en prendra a lui du mauvais succes. On dit aussi, Il a ete attaque, poursuivi, en son propre et prive nom, pour dire, qu'Il a été attaque, poursuivi, directement et personnellement. •On appelle Nom de guerre, Le nom que chaque Soldat prend en s'enrolant. On le dit encore d'Un nom suppose que l'on prend pour se deguiser, et pour n'etre pas connu. On le dit aussi quelquefois d'Un sobriquet qu'on a donne a quelqu'un, et sous lequel il est connu. •On dit fig. et fam. Decliner son nom, pour dire, Declarer soi−meme qui l'on est, afin de se faire connoitre. Il a été oblige de decliner son nom. •On dit proverbialement, Je ne lui ai jamais dis pis que son nom, pour dire, Je ne lui ai jamais rien dit d'injurieux ni d'offensant. •On dit aussi proverbialement qu'On ne sauroit dire a une personne pis que son nom, pour dire, que Son nom est si decrie, si diffame, que c'est la plus grande injure qu'on lui sauroit dire. •On dit encore proverbialement, C'est un homme a qui il ne faut pas dire plus haut que son nom, pour dire, que C'est un homme qui s'offense aisement. •On dit proverbialement et en mauvaise part, que Quelqu'un nomme les choses par leur nom, Lorsque sans aucun menagement il donne aux choses et aux personnes les noms qu'elles meritent. Il nomme les choses par leur nom, il appelle les voleurs, voleurs, les fripons, fripons. •La meme chose se dit d'Une personne qui dans la conversation se sert des termes que la bienseance en a bannis. Il se donne la liberte de nommer toutes les choses par leur nom. •On dit, que Le nom d'un homme court chez les Notaires, pour dire, que C'est un homme qui cherche a emprunter de l'argent. Nom, en style de Pratique, signifie, Titre, qualite en vertu de laquelle on agit, en vertu de laquelle on pretend a quelque chose, comme dans ces phrases: Il procede au nom et comme Tuteur. Es noms qu'il procede. •On dit aussi en termes de Pratique, Ceder ses droits, noms, raisons et actions, pour dire, Transporter les droits et titres en vertu desquels on pretend quelque chose. •On dit quelquefois, Au nom de, pour dire, De la part de. Il est alle emprunter de l'argent au nom de son maitre. On dit aussi dans le meme sens, En mon nom, en son nom, etc. •On dit, Donner une bague au nom ou en nom de mariage, pour dire, En vue de mariage, dans le dessein d'epouser la personne a qui on la donne.






Grevisse Le Bon Usage :

Noms propres de lieux.

Les noms de villes B sont masculins dans l'usage parle, mais souvent feminins dans la langue ecrite, surtout litteraire.

Il y a parfois des differences formelles entre les noms propres et les noms communs qui y correspondent, parce que les premiers ont perdu le contact avec les seconds et ont garde d'anciennes graphies….

Les noms de villes ou de villages ne varient pas d'ordinaire : Il y avait deux AVIGNON, celle des pretres, celle des commercants (MICHELET, Hist. RevoLfr., VI, 2). — Il y a deux VILLENEUVE. Ici c'est Villeneuve-sur-Claine (FRANCE, Crainquebille, p. 153). — Les deux NlEUPORT (COCTEAU, Thomas l'imposteur, L. P., p. 100). — Les deux MONTREAL [le Montreal angl. et le Montteal fr.] (R. LEVESQUE, Attendez que je me rappelle..., p. 278).


Le Grand Robert : nom = Mot servant а dйsigner les кtres, les choses qui appartiennent а une mкme catйgorie logique, et, spйcialt, а une mкme espиce.  Appellation (II., 1.), dйnomination, dйsignation; mot, terme, vocable. | Donner un nom а un nouvel objet technique.
NOM HONORABLE (cit. 13), respectй (→ Fort, cit. 28; frasque, cit. 5).
Donner son nom а une ville (→ Fonder, cit. 4).

Antidote Dictionnaire : nom = Expression qui sert à dénoter quelque chose, généralement de façon unique.
Synonymes de nom : appellation, dénomination, désignation, étiquette, marque, mot, qualification, taxon, taxum, vocable
Antidote Guide : Genre des NOMS DE VILLES
Les noms de villes sont tantôt masculins, tantôt féminins. De façon générale, le masculin est privilégié dans la langue courante, alors que la langue littéraire privilégie plutôt le féminin. On note cependant une tendance marquée vers le masculin, considéré comme neutre, et, dans le doute, c’est ce genre qui doit l’emporter.


Larousse Expression : nom = Mot, groupe de mots servant а dйsigner, а nommer une catйgorie d'кtres ou de choses, а la distinguer d'autres catйgories, ou bien а dйsigner, а nommer un individu, un йlйment de cette catйgorie, а le distinguer des autres

http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/nom


Dictionnaire de L'Academie francaise

NOM. s. m. Le terme dont on a accoutume de se servir pour designer chaque personne, chaque chose. Le nom de Dieu. Le saint nom de Dieu. Le saint nom de Jesus. Au nom du Pere, du Fils et du saint Esprit.
Confesser, invoquer, benir le nom de Dieu. Il ne faut pas prendre le nom de Dieu en vain. Les Apotres chassoient les Demons au nom de Jesus−Christ, en vertu du nom de Jesus−Christ, par la vertu de son saint nom. Un nom propre. Un nom de bapteme. Louis Premier du nom. Philippe II du nom. Nom de famille. Nom de terre. Donner son nom a un enfant au bapteme. Un nom de Saint. Il a un beau nom. Il porte un grandnom. Ce nom−la est un nom illustre. Un nom connu. Un nom inconnu. Nom obscur. Signaler son nom.Supprimer un nom. Quitter son nom. Changer de nom. Deguiser son nom. Prendre le nom et les armes d'une autre famille. Appeler quelqu'un par son nom. Il est assez connu par son nom. Faire enregistrer, ecrire son nom. Usurper, emprunter le nom de quelqu'un. Preter son nom. Il plaide en son nom. Il a pris cette affaire−la sous le nom d'un valet, sous un nom emprunte. Il ne s'appelle pas ainsi, c'est un nom suppose. Supposition de nom. Savoir le nom de tous les Simples. •On dit De quelqu'un, qu'Il repondra d'une chose en son propre et prive nom, pour dire, qu'Il en sera personnellement responsable, et qu'on s'en prendra a lui du mauvais succes. On dit aussi, Il a ete attaque, poursuivi, en son propre et prive nom, pour dire, qu'Il a été attaque, poursuivi, directement et personnellement. •On appelle Nom de guerre, Le nom que chaque Soldat prend en s'enrolant. On le dit encore d'Un nom suppose que l'on prend pour se deguiser, et pour n'etre pas connu. On le dit aussi quelquefois d'Un sobriquet qu'on a donne a quelqu'un, et sous lequel il est connu. •On dit fig. et fam. Decliner son nom, pour dire, Declarer soi−meme qui l'on est, afin de se faire connoitre. Il a été oblige de decliner son nom. •On dit proverbialement, Je ne lui ai jamais dis pis que son nom, pour dire, Je ne lui ai jamais rien dit d'injurieux ni d'offensant. •On dit aussi proverbialement qu'On ne sauroit dire a une personne pis que son nom, pour dire, que Son nom est si decrie, si diffame, que c'est la plus grande injure qu'on lui sauroit dire. •On dit encore proverbialement, C'est un homme a qui il ne faut pas dire plus haut que son nom, pour dire, que C'est un homme qui s'offense aisement. •On dit proverbialement et en mauvaise part, que Quelqu'un nomme les choses par leur nom, Lorsque sans aucun menagement il donne aux choses et aux personnes les noms qu'elles meritent. Il nomme les choses par leur nom, il appelle les voleurs, voleurs, les fripons, fripons. •La meme chose se dit d'Une personne qui dans la conversation se sert des termes que la bienseance en a bannis. Il se donne la liberte de nommer toutes les choses par leur nom. •On dit, que Le nom d'un homme court chez les Notaires, pour dire, que C'est un homme qui cherche a emprunter de l'argent. Nom, en style de Pratique, signifie, Titre, qualite en vertu de laquelle on agit, en vertu de laquelle on pretend a quelque chose, comme dans ces phrases: Il procede au nom et comme Tuteur. Es noms qu'il procede. •On dit aussi en termes de Pratique, Ceder ses droits, noms, raisons et actions, pour dire, Transporter les droits et titres en vertu desquels on pretend quelque chose. •On dit quelquefois, Au nom de, pour dire, De la part de. Il est alle emprunter de l'argent au nom de son maitre. On dit aussi dans le meme sens, En mon nom, en son nom, etc. •On dit, Donner une bague au nom ou en nom de mariage, pour dire, En vue de mariage, dans le dessein d'epouser la personne a qui on la donne.






Grevisse Le Bon Usage :

Noms propres de lieux.

Les noms de villes B sont masculins dans l'usage parle, mais souvent feminins dans la langue ecrite, surtout litteraire.

Il y a parfois des differences formelles entre les noms propres et les noms communs qui y correspondent, parce que les premiers ont perdu le contact avec les seconds et ont garde d'anciennes graphies….

Les noms de villes ou de villages ne varient pas d'ordinaire : Il y avait deux AVIGNON, celle des pretres, celle des commercants (MICHELET, Hist. RevoLfr., VI, 2). — Il y a deux VILLENEUVE. Ici c'est Villeneuve-sur-Claine (FRANCE, Crainquebille, p. 153). — Les deux NlEUPORT (COCTEAU, Thomas l'imposteur, L. P., p. 100). — Les deux MONTREAL [le Montreal angl. et le Montteal fr.] (R. LEVESQUE, Attendez que je me rappelle..., p. 278).



















--------------------------------------------------
Note added at 10 heures (2010-12-22 11:42:07 GMT)
--------------------------------------------------

Le Grand Robert : nom = Mot servant а dйsigner les кtres, les choses qui appartiennent а une mкme catйgorie logique, et, spйcialt, а une mкme espиce.  Appellation (II., 1.), dйnomination, dйsignation; mot, terme, vocable. | Donner un nom а un nouvel objet technique.
NOM HONORABLE (cit. 13), respectй (→ Fort, cit. 28; frasque, cit. 5).
Donner son nom а une ville (→ Fonder, cit. 4).

Antidote Dictionnaire : nom = Expression qui sert à dénoter quelque chose, généralement de façon unique.
Synonymes de nom : appellation, dénomination, désignation, étiquette, marque, mot, qualification, taxon, taxum, vocable
Antidote Guide : Genre des NOMS DE VILLES
Les noms de villes sont tantôt masculins, tantôt féminins. De façon générale, le masculin est privilégié dans la langue courante, alors que la langue littéraire privilégie plutôt le féminin. On note cependant une tendance marquée vers le masculin, considéré comme neutre, et, dans le doute, c’est ce genre qui doit l’emporter.


Larousse Expression : nom = Mot, groupe de mots servant а dйsigner, а nommer une catйgorie d'кtres ou de choses, а la distinguer d'autres catйgories, ou bien а dйsigner, а nommer un individu, un йlйment de cette catйgorie, а le distinguer des autres

http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/nom


Dictionnaire de L'Academie francaise

NOM. s. m. Le terme dont on a accoutume de se servir pour designer chaque personne, chaque chose. Le nom de Dieu. Le saint nom de Dieu. Le saint nom de Jesus. Au nom du Pere, du Fils et du saint Esprit.
Confesser, invoquer, benir le nom de Dieu. Il ne faut pas prendre le nom de Dieu en vain. Les Apotres chassoient les Demons au nom de Jesus−Christ, en vertu du nom de Jesus−Christ, par la vertu de son saint nom. Un nom propre. Un nom de bapteme. Louis Premier du nom. Philippe II du nom. Nom de famille. Nom de terre. Donner son nom a un enfant au bapteme. Un nom de Saint. Il a un beau nom. Il porte un grandnom. Ce nom−la est un nom illustre. Un nom connu. Un nom inconnu. Nom obscur. Signaler son nom.Supprimer un nom. Quitter son nom. Changer de nom. Deguiser son nom. Prendre le nom et les armes d'une autre famille. Appeler quelqu'un par son nom. Il est assez connu par son nom. Faire enregistrer, ecrire son nom. Usurper, emprunter le nom de quelqu'un. Preter son nom. Il plaide en son nom. Il a pris cette affaire−la sous le nom d'un valet, sous un nom emprunte. Il ne s'appelle pas ainsi, c'est un nom suppose. Supposition de nom. Savoir le nom de tous les Simples. •On dit De quelqu'un, qu'Il repondra d'une chose en son propre et prive nom, pour dire, qu'Il en sera personnellement responsable, et qu'on s'en prendra a lui du mauvais succes. On dit aussi, Il a ete attaque, poursuivi, en son propre et prive nom, pour dire, qu'Il a été attaque, poursuivi, directement et personnellement. •On appelle Nom de guerre, Le nom que chaque Soldat prend en s'enrolant. On le dit encore d'Un nom suppose que l'on prend pour se deguiser, et pour n'etre pas connu. On le dit aussi quelquefois d'Un sobriquet qu'on a donne a quelqu'un, et sous lequel il est connu. •On dit fig. et fam. Decliner son nom, pour dire, Declarer soi−meme qui l'on est, afin de se faire connoitre. Il a été oblige de decliner son nom. •On dit proverbialement, Je ne lui ai jamais dis pis que son nom, pour dire, Je ne lui ai jamais rien dit d'injurieux ni d'offensant. •On dit aussi proverbialement qu'On ne sauroit dire a une personne pis que son nom, pour dire, que Son nom est si decrie, si diffame, que c'est la plus grande injure qu'on lui sauroit dire. •On dit encore proverbialement, C'est un homme a qui il ne faut pas dire plus haut que son nom, pour dire, que C'est un homme qui s'offense aisement. •On dit proverbialement et en mauvaise part, que Quelqu'un nomme les choses par leur nom, Lorsque sans aucun menagement il donne aux choses et aux personnes les noms qu'elles meritent. Il nomme les choses par leur nom, il appelle les voleurs, voleurs, les fripons, fripons. •La meme chose se dit d'Une personne qui dans la conversation se sert des termes que la bienseance en a bannis. Il se donne la liberte de nommer toutes les choses par leur nom. •On dit, que Le nom d'un homme court chez les Notaires, pour dire, que C'est un homme qui cherche a emprunter de l'argent. Nom, en style de Pratique, signifie, Titre, qualite en vertu de laquelle on agit, en vertu de laquelle on pretend a quelque chose, comme dans ces phrases: Il procede au nom et comme Tuteur. Es noms qu'il procede. •On dit aussi en termes de Pratique, Ceder ses droits, noms, raisons et actions, pour dire, Transporter les droits et titres en vertu desquels on pretend quelque chose. •On dit quelquefois, Au nom de, pour dire, De la part de. Il est alle emprunter de l'argent au nom de son maitre. On dit aussi dans le meme sens, En mon nom, en son nom, etc. •On dit, Donner une bague au nom ou en nom de mariage, pour dire, En vue de mariage, dans le dessein d'epouser la personne a qui on la donne.






Grevisse Le Bon Usage :

Noms propres de lieux.

Les noms de villes B sont masculins dans l'usage parle, mais souvent feminins dans la langue ecrite, surtout litteraire.

Il y a parfois des differences formelles entre les noms propres et les noms communs qui y correspondent, parce que les premiers ont perdu le contact avec les seconds et ont garde d'anciennes graphies….

Les noms de villes ou de villages ne varient pas d'ordinaire : Il y avait deux AVIGNON, celle des pretres, celle des commercants (MICHELET, Hist. RevoLfr., VI, 2). — Il y a deux VILLENEUVE. Ici c'est Villeneuve-sur-Claine (FRANCE, Crainquebille, p. 153). — Les deux NlEUPORT (COCTEAU, Thomas l'imposteur, L. P., p. 100). — Les deux MONTREAL [le Montreal angl. et le Montteal fr.] (R. LEVESQUE, Attendez que je me rappelle..., p. 278).












Andriy Bublikov
Ukraine
Local time: 21:19
Native speaker of: Native in RussianRussian, Native in UkrainianUkrainian

Peer comments on this answer (and responses from the answerer)
disagree  ElenaPo: honorable здесь не подходит, это уважаемый, достойный уважения, а почётный это другое. Зачем переписывать словари, все их и так читать умеют. А что до моего варианта, здесь и так много хороших вариантов предложили. Используйте толковый словарь русск. яз.
59 mins
  -> ElenaPo, читайте внимательнее, при переводе на французский используйте толковые словари, а не только Лингво и Мультитран, Предложите ваш вариант и аргументируйте его при помощи ссылок и словарей, или слабо дать свой вариант? Внимательнее: RU>FR

neutral  Katia Gygax: Нonorable - это скорее человек а не его имя/Вот к названию города это и не подходит. Не говорят так, и все. А читать все, что вы здесь изволили опубликовать, никто не будет.
8 hrs
  -> Катя, пожалуйста, читайте внимательнее , я говорил о названии города. Прилагательное honorable употреблятся нетолько с одушевленными именами собственными, см.выше; б) http://fr.wiktionary.org/wiki/honorable http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais
Login to enter a peer comment (or grade)




Return to KudoZ list


Changes made by editors
Jan 2, 2011 - Changes made by KISELEV:
Created KOG entryKudoZ term » KOG term


KudoZ™ translation help
The KudoZ network provides a framework for translators and others to assist each other with translations or explanations of terms and short phrases.



See also:



Term search
  • All of ProZ.com
  • Term search
  • Jobs
  • Forums
  • Multiple search