Working languages:
French to Chinese
English to Chinese

Bie Hu
masters degree in copywriting, marketing

France
Local time: 22:54 CEST (GMT+2)

Native in: Chinese Native in Chinese
  • Send message through ProZ.com
Feedback from
clients and colleagues

on Willingness to Work Again info
No feedback collected
Account type Freelance translator and/or interpreter
Data security Created by Evelio Clavel-Rosales This person has a SecurePRO™ card. Because this person is not a ProZ.com Plus subscriber, to view his or her SecurePRO™ card you must be a ProZ.com Business member or Plus subscriber.
Services Copywriting, Interpreting, Subtitling, Translation
Expertise
Specializes in:
Media / MultimediaAdvertising / Public Relations
Cinema, Film, TV, DramaInternet, e-Commerce
Marketing / Market ResearchPrinting & Publishing
Tourism & TravelPoetry & Literature
Payment methods accepted Visa, MasterCard
Portfolio Sample translations submitted: 1
French to Chinese: Entre sarcasme et philosophie : les ingrédients du succès de la série BoJack Horseman
General field: Other
Detailed field: Cinema, Film, TV, Drama
Source text - French
Série de plus en plus populaire sur Netflix, BoJack Horseman nous livre un monde où humains et animaux anthropomorphiques cohabitent et tentent, comme ils le peuvent, de traverser les différentes épreuves que la vie leur réserve. La cinquième saison, sortie le 14 septembre dernier, a été un véritable succès et a renforcé le statut d’incontournable de la série sur la plateforme.

Un héros éponyme, cheval de surcroît, passé de star à has-been, devenu alcoolique et déprimé, qui tente de renouer avec la célébrité. Des amis à la fois fidèles et encombrants, à l’image de Todd Chavez, colocataire plus ou moins désiré, de Diane NGuyen, nègre littéraire qui le pousse à se confier et Mister Peanutbutter, labrador qui jouait dans une série rivale et qui n’a pas perdu sa popularité. À première vue, cette série animée pourrait être assimilée à n’importe quelle autre du même genre. Cependant, force est de constater qu’elle a su fédérer une forte communauté de fans à travers le monde et s’est attirée d’excellentes critiques. Plusieurs facteurs peuvent expliquer ce phénomène.

Des épisodes décomplexés et sarcastiques

L’un des premiers éléments pouvant expliquer le succès de la série est sans doute le sarcasme, omniprésent, et les critiques ou constats souvent acerbes de notre société. L’élevage intensif où les animaux sont gavés de médicaments et cloîtrés, les sectes et leurs méthodes d’endoctrinement, l’addiction aux réseaux sociaux, les coulisses de la vie politique : les thèmes abordés ne manquent pas et sont, pour la plupart, traités avec une finesse qui convainc le public. La drogue et la dépression sont également énormément abordées, sans filtre, dans des dialogues souvent étonnant, qui sonnent assez justes et ne paraissent pas surfaits. C’est peut-être là un des secrets de la série : BoJack est un alcoolique déprimé, qui n’hésite pas à se droguer pour faire face à sa tristesse et à sa recherche de reconnaissance. Il n’est pas un être parfait, n’est pas particulièrement intelligent ni gentil.
Par ailleurs, les scénaristes n’hésitent pas, par moment, à glisser de petites attaques contre des personnalités publiques, quelles soient célébrités de télé-réalité ou bien actrices et acteurs, producteurs de cinéma ou chanteurs. Des clins d’œil sont régulièrement visibles, dans les dialogues, mais aussi dans les décors de la série. L’humour noir est omniprésent, mais toujours utilisé intelligemment, afin par exemple de dénoncer sexisme ou xénophobie. Malgré cela, le créateur de la série, Raphael Bob-Waksberg, a dû répondre en janvier dernier à des accusations de racisme ordinaire. En effet de nombreuses personnes questionnait le choix de l’actrice blanche Alison Brie pour doubler Diane NGuyen, personnage aux origines vietnamiennes. Plus largement, le casting presque exclusivement blanc était pointé du doigt. Dans une interview donnée à Uproxx, le créateur a reconnu ses erreurs, expliquant notamment que si c’était à refaire il choisirait une actrice aux origines asiatiques.

Des choix artistiques audacieux

La série s’illustre également par des choix artistiques assez audacieux et inattendus. Le générique, qui s’adapte à chaque épisode, en est un exemple. Cependant, les scénaristes ont poussé cette originalité plus loin, jusqu’à l’échelle d’épisodes entiers. Dans la saison 3, sortie en 2016, l’épisode « Comme un poisson hors de l’eau » (Fish out of Water) a ainsi énormément fait parler de lui. En effet, hormis la scène pré-générique, la totalité de l’épisode se déroule sous l’eau et est muet. BoJack n’y communique que par signes. Quant aux poissons et autres mammifères marins, leurs échanges s’effectuent dans une langue incompréhensible à la fois pour le cheval et pour nous. Ce choix est particulièrement intéressant et très bien maîtrisé, le manque de dialogue créant au plus un léger malaise et une sensation d’isolement, mais ne gênant en rien au visionnage de cet épisode, consacré en 2016 comme le Meilleur épisode télévisé de l’année par Time Magazine et Variety.

Un autre épisode particulièrement étonnant se cache dans la saison 5. Intitulé « Le churro gratuit » (Free churro), il nous présente BoJack qui donne un éloge funèbre pour sa mère. Hormis la scène pré-générique, encore une fois, l’épisode se résume à un unique monologue de vingt-deux minutes. Il n’en demeure pas moins touchant et saisissant, BoJack tentant de découvrir la signification des derniers mots de sa mère, « Je te vois », tout en revenant sur sa relation chaotique avec elle, de même qu’avec son père. L’épisode se conclut par un aveu touchant où BoJack confie qu’il n’avait jamais perdu l’espoir d’avoir une mère aimante, mais que cet espoir était balayé par son décès, avant de déclarer « Aujourd’hui ma mère est morte, et tout est pire maintenant. »

La philosophie derrière la série

Ce qui touche peut-être dans cette série, enfin, c’est le rapport très humain et philosophique qu’elle entretient. Elle nous présente en effet des personnages en quête de bonheur et qui, bien souvent, se sabordent eux-mêmes. Ils ne sont les victimes que de leurs propres peurs, de leur incapacité marquante d’accepter d’être heureux, de leur tendance presque autodestructrice. La nécessité de se distraire pour échapper aux dures vérités de l’existence, que Blaise Pascal avait théorisée, l’existentialisme de Sartre, l’Absurde de Camus, tous ses thèmes peuvent être retrouvés dans la série. Par ailleurs, un fil directeur semble conduire la vie de BoJack : la peur de se noyer, au sens propre comme métaphorique. L’eau joue un rôle très important, visible dès le générique et à travers les cinq saisons. Aux funérailles de sa mère, le cheval avoue cette impression quasi-incessante de noyade mais explique qu’il y a des moments dans la vie, de courts moments, où soudain il se rappelle qu’il sait nager. Pour en savoir davantage, une analyse plus profonde et poussée est disponible sur la chaîne YouTube anglophone Wisecrack. Ce qui semble certain, c’est que BoJack Horseman n’a pas fini de faire parler de lui puisqu’une sixième saison serait en chantier…
Translation - Chinese
在讽刺与哲学之间:动画剧集《马男波杰克》的成功要素

《马男波杰克》是由网飞(Netflix)出品的热度持续飙升的动画剧集。此剧的设定是人类和拟人化的动物共同生活在一起,竭尽所能经历生活为其准备的种种艰辛。於去年九月十四日播出的第五季更是好评如潮,这也巩固了此剧在网飞上最佳剧集的地位。

这部动画剧的主人公是一个曾经红极一时的马男,成为过气明星後变成堕落的酒鬼,并试图重新走红。他有着一些忠诚而笨拙的朋友:相对理想的室友陶德·查韦斯(Todd Chavez);鼓励他打开心门的越裔代笔作家戴安·阮( Diane NGuyen); 在竞争电视剧中出演的当红拉布拉多犬,花生酱先生(Mr. Peanutbutter)。初看这部动画剧,观众也许会以为它和其他同类别的电视剧相差无几。然而,如今它在世界各地已聚集了强大的粉丝群体,并收获了很高的评价。很多因素可以解释这部剧的成功。

不受约束和充满讽刺的情节

无处不在对当今社会的讽刺,批判和尖刻的揭露也许是成就这部剧集的首要因素之一。集体圈养:被隔离和填充药物的动物;宗派和其思想灌输的方式;社交网路成瘾问题; 幕後政治生活… 这些主题在剧中并不缺乏,其中大部分被巧妙得加以探讨,另公众信服。 毒品和堕落更是不加任何滤镜地大量出现在时常令人咋舌却又相当准确的对话中。这也许正是这部动画剧的秘决之一:波杰克是一个颓废的酒鬼,总是借用毒品来逃避他的悲伤和他对他人认可的寻求。他并不完美,不足够聪明也不足够友善。
另外,编剧也毫不手软地时不时地对公众人物进行小规模攻击,不论对方是真人秀的名人,演员,电影制片人或是歌手。这从一些对话和剧集的布景中便可窥见一斑。黑色幽默在剧中无处不在,总是被巧妙得运用於,比如,谴责性别歧视和仇外心理的现象。尽管如此,去年一月份,该系列剧的主创拉斐尔·鲍伯-华克斯伯格 (Raphael Bob-Waksberg)不得不回应针对他种族主义的指责。事实上,许多人质疑白人女演员爱丽森·布里(Alison Brie)选择为具有越南血统的黛安·阮(Diane NGuyen)配音。更广泛地说,观众质疑这部剧的配音演员几乎全是白人演员的事实。在接受新闻网站Uproxx采访时,创作者承认了他的错误,并特别解释说如果能重来,他会选择一个有亚洲血统的女配音演员。

大胆的艺术尝试

这部剧的艺术选择也是相当大胆和出乎意料。电视剧片头都相应地为每一集的剧情服务,这便是一个例子。然而,编剧们将这种独创性进一步推向了整集的规模。於2016年播出的第三季中名为「离水之鱼」 (Fish out of Water) 的剧集更是收到了强烈反响。除了片头之外,这一集的故事完全在水下展开而且是无声的。波杰克只借助手势交流。至於鱼类和其他海洋哺乳动物,它们是用马男和观众都无法理解的语言进行交流的。这样的艺术形式非常得有趣且被运用得很娴熟,对话的缺失至多会引起轻微的不适和被孤立的感觉,却丝毫不影响这集动画的观感。这一集也被《时代杂志》和《综艺》(Variety) 评为2016年度最优秀电视集。

另一让人特别惊喜的剧集藏身於该剧的第五季中。题为《免费油条》(Free churro),这一集描述波杰克为他母亲致悼词的情景。除了片头之外(又一次),这集剧是由24分钟的独白组成的。这一集更触动人心 :波杰克尝试着解读他母亲死前说的最後一句话:「我看到你了」,却回忆起他和母亲的关系——与其父子关系一样混乱——。剧集以波杰克令人伤感的独白结束。他说他从未放弃拥有一个贴心的妈妈的希望,但是这个希望被母亲的死亡抹去了。最後他说,「今天我的母亲死了,生活变得更糟糕了」。

电视剧背後的哲学

这部电视剧令人感动的地方最终也许还是它所维系的非常人性和哲学的关系。事实上,这部剧展现给观众的追求幸福的人物, 也都往往走上了自我毁灭的道路。他们是受害者,而罪魁祸首是其源於自身的恐惧,对幸福的接受无能和几乎是自我毁灭的倾向。布莱兹·帕斯(Blaise Pascal)论述的不得不分散注意力来逃避存在的残酷真理;萨特 (Sartre)的存在主义;加缪的荒诞哲理:这些主题都可以在这部动画剧中找到。另外,一条线索似乎引导着波杰克的一生:他对溺水的恐惧,这既可以从字面上理解也可以视为隐喻。水在剧中起着关键作用,水的身影出现在片头,更是贯穿五季。在他母亲的葬礼上,马男承认了这种如影随形的溺水感受,但他解释说,在他生命中,在某些短暂的时刻,他会突然记起他知道如何游泳。如若想要知道更多,Youtube 上的英语频道Wisecrack有对此更深入的分析。似乎可以肯定的是,观众将不会停止谈论马男波杰克,因为第六季正在准备中…

Experience Years of experience: 3. Registered at ProZ.com: Jul 2019.
ProZ.com Certified PRO certificate(s) N/A
Credentials N/A
Memberships N/A
Software Adobe Acrobat, Adobe Illustrator, Adobe Photoshop, Aegisub, Microsoft Word, Powerpoint
Bio
No content specified
Keywords: French, English, Chinese, web, marketing, literature, copywriting


Profile last updated
Jul 16, 2019



More translators and interpreters: French to Chinese - English to Chinese   More language pairs



Your current localization setting

English

Select a language

All of ProZ.com
  • All of ProZ.com
  • Term search
  • Jobs
  • Forums
  • Multiple search