L’organisation du marché de la traduction en quelques mots – Mondialisation, externalisation et intermédiaires

ProZ.com Translation Article Knowledgebase

Articles about translation and interpreting
Article Categories
Search Articles


Advanced Search
About the Articles Knowledgebase
ProZ.com has created this section with the goals of:

Further enabling knowledge sharing among professionals
Providing resources for the education of clients and translators
Offering an additional channel for promotion of ProZ.com members (as authors)

We invite your participation and feedback concerning this new resource.

More info and discussion >

Article Options
Your Favorite Articles
Recommended Articles
  1. ProZ.com overview and action plan (#1 of 8): Sourcing (ie. jobs / directory)
  2. Getting the most out of ProZ.com: A guide for translators and interpreters
  3. El significado de los dichos populares
  4. The difference between editing and proofreading
  5. Does Juliet's Rose, by Any Other Name, Smell as Sweet?
No recommended articles found.
Popular Authors
  1. Miklos Tasnadi (X)
  2. Sophia Ozog
  3. nlingua
  4. Zenzka
  5. carelessmoose
No popular authors found.

 »  Articles Overview  »  Business of Translation and Interpreting  »  L’organisation du marché de la traduction en quelques mots – Mondialisation, externalisation et intermédiaires

L’organisation du marché de la traduction en quelques mots – Mondialisation, externalisation et intermédiaires

By Anne-Charlotte PERRIGAUD | Published  02/28/2012 | Business of Translation and Interpreting | Recommendation:
Contact the author
Quicklink: http://www.proz.com/doc/3517
Avec l’essor des NTIC, l'avènement d'Internet et l'arrivée des outils de traduction assistée par ordinateurs, le marché de la traduction traditionnellement très protégé en raison de sa nature exclusivement locale est devenu un marché mondial.
Le marché de la traduction comporte une grande majorité de travailleurs indépendants.

En effet, très peu d’entreprises ont gardé de tels spécialistes dans leur personnel en raison des volontés d’externalisation de plus en plus importantes des entreprises, du moins en ce qui concerne les compétences non stratégiques. De façon générale, les services de traduction internes n’ont pas résisté aux vagues d’externalisation.

Deux sortes de clients se partagent désormais le marché de la traduction. Les clients directs (banques, cabinets d’avocats, éditeurs de revue, etc.) traitent directement avec des traducteurs indépendants. En ce qui concerne les clients indirects, ce sont principalement les agences de traduction et/ou prestataires de services linguistiques. Ce sont généralement des « grossistes » de la traduction (il existe très peu d'agences spécialisées dans un domaine particulier).

Ce marché fonctionne comme ceci : les sociétés font appel à des agences pour leurs travaux de traduction. Ces agences ont leur réseau de traducteurs indépendants et de micro-agences. Les grandes agences comme les micro-agences font appel à des traducteurs indépendants « attitrés » à qui elles s'adressent en priorité, la majorité du personnel des agences étant commercial.

Plus le nombre d’intermédiaires augmente, plus le coût de la traduction augmente. C’est pourquoi les entreprises performantes font de plus en plus appel à des cabinets de traducteurs indépendants. Seuls ou en équipe, ces traducteurs font le même travail que lorsqu’ils opèrent pour le compte d’intermédiaires multiples. Leurs frais de logistique, le plus souvent mutualisés, sont cependant moindre... Leurs clients réalisent donc des économies substantielles. De plus, en choisissant ce mode de collaboration, les clients ont directement accès aux spécialistes en charge de leurs dossiers, sans aucun intermédiaire : la déperdition/distorsion des informations est donc également diminuée. La collaboration est donc à la fois plus transparente et plus efficace.

Ce schéma est donc un schéma gagnant-gagnant. Le traducteur supprime les intermédiaires et augmente donc son revenu, et le client obtient une collaboration plus fructueuse et moins onéreuse.

First Published by FRENCH TEXTS on February 20th 2007.


Copyright © ProZ.com and the author, 1999-2019. All rights reserved.
Comments on this article

Knowledgebase Contributions Related to this Article
  • No contributions found.
     
Want to contribute to the article knowledgebase? Join ProZ.com.


Articles are copyright © ProZ.com, 1999-2019, except where otherwise indicated. All rights reserved.
Content may not be republished without the consent of ProZ.com.




Your current localization setting

English

Select a language

All of ProZ.com
  • All of ProZ.com
  • Term search
  • Jobs
  • Forums
  • Multiple search